Blog de la créatrice de la boutique bijouxindiens.net
La culture indienne

Le mariage arrangé de Pooja

Lorsque je vais en Inde, je réside une partie de mon temps à Pushkar, chez des Indiens que je connais depuis longtemps.

Comme dans la plupart des familles indiennes, plusieurs générations vivent ensemble : les parents, les enfants et petits enfants sont sous le même toit.

J’ai eu envie de m’intéresser à Pooja, la belle fille arrivée au sein de la famille une fois mariée au plus jeune des frères.

Ce fut un mariage arrangé, comme 90% des mariages indiens. Cette tradition est encore très ancrée dans la culture indienne.

Je lui ai donc posé quelques questions à ce propos, afin d’en savoir plus sur la coutume particulière des mariages arrangés.

– Bonjour Pooja, peux tu te présenter en quelques mots ?

– Je suis née à Ajmer, la grande ville à 10kms de Pushkar. J’ai  deux frères qui vivent toujours là-bas  avec mes parents.  Ma famille fait partie de la classe moyenne. J’ai 35 ans.

J’ai étudié l’art à l’université d’ Ajmer et obtenu mon master à l’âge de 22 ans. J’avais obtenu une bourse pour financer mes études car j’étais une bonne élève.

Après mes études j’ai trouvé un poste de professeur en arts appliqués dans une école privée  internationale à Ajmer. J’ai exercé ce travail pendant 7 ans, jusqu’à mon mariage.

 

mariage de Pooja
Pooja jeune femme avant son mariage

-Comment était ta vie de jeune femme avant ton mariage arrangé?

-J’ai adoré ma vie toutes ces années!  Le travail  me plaisait énormément, j’avais beaucoup d’amis. Ma vie était légère, je passais du temps avec mes frères et mes cousins, j’allais au cinéma avec eux, je déjeunais une fois par semaine avec toutes mes copines.

-Tu habitais toujours chez tes parents ou tu vivais seule?

-En Inde une jeune fille reste chez ses parents tant qu’elle n’est pas mariée.
Je vivais avec mes parents et mes frères. L’argent que je gagnais je le reversais une partie à mes parents, l’autre partie je le gardais pour moi.

Je suis très famille, et j’étais très heureuse de vivre toujours avec mes parents et frères.

mariage arrangé
Les amis de Pooja

-Est ce que tu sortais le soir, tu avais des petit copains?

-Tant que je restais chez mes parents, je devais rentrer à 10 h le soir au plus tard. En Inde on ne sort pas le soir si on est une fille célibataire.

Je n’ai jamais eu de petit ami, déjà parce que dans ma culture on ne sort pas avec des garçons ouvertement, mais aussi je n’ai rencontré personne qui me plaisait. Comme beaucoup de femmes indiennes mon mari a été mon premier homme

mariage arrangé
Pooja avec ses amies avant son mariage

-Quand as tu voulu te marier?

-En Inde c’est la famille qui décide le plus souvent le moment de notre mariage.

Comme le veut la tradition, mes parents ont consulté un astrologue pour déterminer quelle personne me conviendrait le mieux, suivant mon thème astral.

Mon thème astral étant un peu particulier, cela a pris plusieurs années pour trouver la bonne personne. Il fallait trouver un homme au thème compatible au mien, mais aussi qu’il soit de ma caste. Je me suis finalement mariée à 29 ans, ce qui est un peu plus tard que la moyenne.

-Ta famille t’a t-elle imposé un homme, ou tu as pu choisir?

-Non, ma famille m’a présenté plusieurs hommes susceptibles de me convenir, mais j’ai toujours eu le choix d’accepter ou non.
On m’a présenté trois ou quatre garçons avant mon mari, mais je les ai tous refusés, ils ne me plaisaient pas!

-Et si tu étais tombée amoureuse, aurais tu pu faire un mariage d’amour?

-Oui, à condition que l’homme ai eu un thème compatible au mien, et qu’il ai été de même caste que moi.

-Voulais tu vraiment te marier ou étais tu obligée de le faire?

-La tradition veut que l’on ai un mariage arrangé, alors je ne me suis pas posé de question. J’avais envie de me marier, comme tout le monde. J’ai fait confiance à ma famille pour qu’elle me trouve un bon mari

-Comment as tu finalement choisi Lokesh, ton futur mari?

-Je travaillais avec son frère Kapil lorsque je donnais mes cours. Kapil m’appréciait et a pu pendant plusieurs années voir quel style de femme j’étais. Il en a  parlé à ses parents , suggérant que je ferais une bonne épouse pour son frère Lokesh.

Lui et moi avions nos thèmes compatibles et étions de la même caste.

-Raconte nous comment s’est passé ta première rencontre

-La première fois c’est Kapil qui est venu avec ses parents pour me présenter. Ils ont parlé avec mes parents, et ils ne m’ont pas posé de questions. Ils m’ont juste observée, et je les ai observés.
Ma première impression n’a pas été bonne. Je trouvais la mère trop stricte, elle portait trop de bijoux, paraissait trop dans les convenances.

Quelques jours plus tard, c’est Lokesh qui est venu me rencontrer, accompagné de la femme de son autre frère.

-Quelle a été ta première impression en voyant ce garçon ?

-Il ne m’a pas plus du tout! Je trouvais qu’il faisait vieux et son style vestimentaire était vraiment déplorable!
Je ne le trouvais pas moderne, pas très fun!

-Avez  vous pu discuter ensemble?

-Oui on a discuté et je n’ai pas eu peur de lui « rentrer dedans » et lui parler franchement. Je voulais savoir ce qu’il avait dans le ventre.
Après notre rencontre je ne voulais pas de cet homme, lui et sa famille ne m’inspiraient pas du tout. Je les trouvais trop conventionnels et traditionnels. Moi qui venait de la ville, je les trouvais trop différents de moi et ma famille.

-Que s’est- il passé après cette rencontre?

-La famille de Lokesh elle aussi n’était pas enthousiaste à mon sujet, à part la mère et Kapil que je connaissais déjà. Ils me trouvaient trop sophistiquée, pas assez simple, trop urbaine, trop moderne.

Il y avait de la confusion dans les deux familles, et une troisième rencontre a donc été organisée.
Cette fois, Lokesh est venu avec un autre de ses grand frère, avec lequel je me suis sentie plus à l’aise.

J’ai pu mieux discuter avec Lokesh en privé, et finalement j’ai commencé à l’apprécier.

-Au bout de combien de temps  avez vous pris la décision finale?

-J’ai réfléchi après ces rencontres successives et décidé de dire oui six semaines plus tard. Mes parents pensaient que c’était une bonne personne, et ils avaient une grande estime pour sa famille.

De mon côté, j’avais pu discuter avec Lokesh plusieurs fois afin de mieux le connaître, et j’appréciais  à présent sa compagnie.

-Sais tu ce que Lokesh avait pensé de toi lors de votre première rencontre?

-Lui aussi il n’avait pas eu une bonne impression à mon sujet! il ne me trouvait pas assez simple. Mais il a choisi de faire confiance à sa famille . Il a suivi leur décision.

-Vous avez donc accepté l’un et l’autre ce mariage. Que s’ est il passé  ensuite? Combien de temps après vous êtes vous mariés?

-On s’est mariés trois mois après. Avant le mariage, nous avons eu deux ou trois occasions de se revoir et de discuter un peu plus. J’avoue qu’alors mon futur mari me plaisait de plus en plus.

-Comment s’organise concrètement un mariage arrangé ?

-Avant le mariage, la famille du marié offre des cadeaux à la famille de la mariée.
Mais c’est la famille de la fille qui va apporter la dot. Elle demande aux parents du garçon ce qu’ils ont besoin.

La famille de Lokesh est une bonne famille et ils ont peu demandé . Mes parents ont donné des bijoux, des saries, des meubles et une voiture. Elle a aussi financé le mariage.

-Cela a du représenter beaucoup d’argent. Comment les familles qui ont des filles arrivent à financer leur mariage?

-Lorsque des parents ont une fille, ils épargnent toute leur vie pour ce mariage. Ils peuvent aussi s’endetter . Les indiens se préparent à cet événement pendant de nombreuses années.

-Pourquoi est ce que c’est la famille de la mariée qui doit tout payer?

-C’est la tradition. Et toute la vie, la famille de la mariée offrira régulièrement des cadeaux à la famille du marié.

Une fois mariée, la femme va vivre dans la belle famille. Elle sera nourrie et logée et pourra ne pas travailler . C’est donc une manière de remercier la famille du marié de prendre soin de leur fille.

En contre- partie, la belle fille aide à la vie du foyer pour tout le monde

-Comment se déroule la cérémonie d’un mariage indien?

-Un mariage se déroule sur trois jours, avec de nombreuses cérémonies religieuses . On invite la famille, les amis, les relations, le voisinage…Il y a toujours beaucoup de monde.  Il y avait environ 1000 convives à mon mariage.

-Comment te sentais tu le jour de ton mariage?

-J’étais vraiment très belle! Et j’étais très contente aussi de me marier avec Lokesh. Ce fut trois jours magnifiques.

mariage arrangé
Le jour de la cérémonie principale de notre mariage
mariage arrangé
La première cérémonie de mariage
mariage arrangé
Le jour de la cérémonie de mariage de Pooja, entourée de ses meilleures amies

-Une fois mariée, tu es partie vivre dans la famille de ton mari. Comment se sont passés les premiers temps de ta nouvelle vie?

-C’est certain,ma vie a radicalement changé une fois mariée!
J’ai  choisi de quitter mon travail en venant m’installer dans la famille de mon mari, à Pushkar.

J’ai aussi changé de tenue vestimentaire, et adopté le sari par respect de la tradition.

mariage arrangé
-Pooja avec son mari et son fils

-Etais tu obligée d’arrêter de travailler ?

-Non, ma belle famille ne m’a rien imposé, mais je voulais vivre une vie maritale traditionnelle et rester à la maison.

Au début il est vrai cela a été difficile. De plus dans ma nouvelle famille il y avait moins de confort, moins de modernité. Au début on avait à peine l’électricité! Les mentalités de Pushkar étaient plus rurales. La vie citadine me manquait.

Parfois aujourd’hui encore je m’ennuie, car j’ai moins l’occasion de voir mes amies. Mais j’ai choisi cette vie .

-Comment sont tes relations avec ta belle famille?

-Je m’entends bien avec eux, ce sont de bonnes personnes . Il m’arrive de me disputer avec ma belle mère, mais j’ai cependant un grand respect pour elle. Elle m’aide à élever à présent mon fils et me fait profiter de son expérience.

mariage indien
Pooja avec sa belle mère
mariage arrangé
Pooja avec son fils de trois ans

-Et Lokesh est il un bon mari?

-J’aime mon mari, c’est un homme droit et très gentil. Mais il travaille beaucoup, et je regrette qu’il ne s’occupe pas assez de moi…Et puis sa mère passe toujours avant moi, ça c’est pas toujours évident à vivre…

-A présent tu as un enfant de trois ans, un petit garçon. Quelles sont des aspirations futures?

-Je veux me consacrer à mon fils et lui donner une bonne éducation.
J’aimerais dans quelques temps pouvoir travailler chez moi, faire des créations artistiques par exemple.

-Pour conclure, es tu une femme heureuse ?

-Ma vie a des moments heureux, d’autres moins, comme tout le monde. Comme le dit mon frère, il faut toujours voir le bon coté de la vie et faire confiance au destin. Donc je vis sans trop me poser de questions.

Je fais confiance à Dieu, il sait ce qui est bien pour moi…

-Merci Pooja pour ces confidences …

femme indienne
Pooja vit à Pushkar dans une maison tranquille avec jardin
femme indienne
Pooja dans sa cuisine
femme indienne
Pooja et moi dans son jardin
Tags:

3 commentaires

  • Super article.
    J’aime beaucoup. Il permet de donner une vision de la réalité indienne et d’une culture différente, sans jugement.
    Merci Sandrine.

  • Et bien voilà un article très complet sur les mariages arrangés et qui répond à toutes les questions que l’on peut se poser sur cette pratique indienne. Finalement, en te lisant on s’aperçoit que le mariage arrangé est une coutume mais que les futurs mariés ont quand même leur mot à dire.
    Merci pour cet article passionnant

Laisser un commentaire